Les besoins croissants enregistrés par le village obligeaient au recrutement de deux personnes à temps plein :

– Un technicien agricole, en la personne de Patrick, qui supervisera les cultures et en particulier celles des ravintsars

– Une sage-femme pour épauler les soeurs

Les salaires annuels sont pris en charge par l’association.